LE PONT DES IMMORTELS, HUANGSHAN, CHINE






pontdesimmortels
Pont des Immortels de Chine
LE PONT DES IMMORTELS, HUANGSHAN, CHINE 


Le Tai Shan (mont Tai), se situe au nord de la ville de Tai'an, dans la province du Shandong en République populaire de Chine. Son point culminant, le pic de l'Empereur de jade, a une altitude de 1 545 m. [...] Le pont perché entre les deux flancs de cette montagne, appelé "Le pont des immortels", serait le pont le plus haut du monde. Il est connu aussi sous le nom de Huangshan.


pontimmortel
Pont des immortels



Comment a t-on construit ce pont? 



Campagnes CPM


Admirez la prouesse de ces ingénieurs chinois d'un autre temps! 


Vous avez aimé cet article?

Partagez-le sur Google + et Facebook










Votre avis nous intéresse !!



We respect your email privacy
Email Marketing by AWeber


DOSSIER ASSOCIE A L'ARTICLE: LE MONT TAI


Situation géographique

Le mont Tai est situé juste au nord de la ville de Tai'an, au sud de la capitale provinciale Jinan. Le dénivelé est imposant puisqu'au cours de l'ascension, on passe de 150 à 1 545 m d'altitude. La base du mont a une superficie de 426 km². Les coordonnées géographiques du Pic de l'Empereur de Jade sont 36° 16′N et 117° 6′E.
C'est l'une des cinq montagnes sacrées de la Chine. C'est le Mont de l'Est, associé à l'aurore, à la naissance et au renouveau, et la plus vénérée des cinq montagnes sacrées. Les temples qui y sont perchés sont une destination de choix pour les pèlerins depuis 3 000 ans.

Histoire

Les premières traces d'une présence humaine sur le mont Tai remontent au paléolithique, mais ce n'est qu'à partir du néolithique que l'on peut trouver des traces d'établissement durable. Ces vestiges sont contemporains de deux cultures qui ont émergé non loin de là, la culture de Dawenkou au nord et celle de Longshan au sud. Pendant l'époque desPrintemps et des Automnes, Taishan marquait la frontière entre les Etats rivaux de Qi (au nord du mont) et de Lu (au sud). Puis, pendant la période des Royaumes combattants, l'Etat de Qi a construit une muraille de 500 km de long pour se protéger d'une invasion. Des ruines de ces murailles sont encore visibles aujourd'hui. Le nom de Tai'an attribué à la ville voisine tirerait son origine du proverbe « Si le mont Tai est stable, alors tout le pays l'est aussi ».
Les pratiques religieuses autour du mont Tai sont anciennes, environ 3 000 ans de pratique depuis les Shang jusqu'aux Qing. Avec le temps, s'est établi un culte impérial officiel qui a fait du mont Tai l'un des principaux lieux où l'empereur rendait hommage au Ciel (sur le sommet) et à la Terre (au pied de la montagne) lors des sacrifices dits Fengshan (chinois: 封禪). En 219 av. J.-C., l'empereur Qin Shi Huang présida une cérémonie au sommet de la montagne et proclama l'unité de son empire sur une inscription restée célèbre. D'autres empereurs, par la suite, honoreront le lieu d'une visite et d'inscriptions, en particulier Kangxi et Qianlong.

Voici une image du "Pont Immortel", paysage naturel,  qui aurait inspiré la construction du "Pont des Immortels".
Le texte, inspiré de Wikipédia.org, est sous licence CC-BY-SA 3.0 copie de la licence : http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

Voir les vidéos du mont Tai








Consulter les autres articles: Un pont pour les bateaux, en Allemagne!













Sponsor
Click Here!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire