GEMINOID F - HUMANOIDE ROBOT OF ROBOTICS LABORATORY





Son nom est Geminoid F. Elle est japonaise et très charmante, comme vous pouvez le constater sur la photographie ci-dessous. Sauf qu'elle n'est pas comme vous et moi! C'est une femme pas comme les autres!!


UNE FEMME PAS COMME LES AUTRES !!

.
Geminoid-F-robot-humanoide
GeminoidF ufunk.net

Elle n'est pas faite de chair et d'os, mais bien, de composants électroniques, mécaniques, informatiques, et de silicone. C'est un robot!! Là, j'en vois qui s'approchent pour bien la dévisager. Eh! oui, il s'agit bien d'un robot.

Son inventeur, le Professeur Hiroshi Ishiguro, est en quelques sortes, le "Pape" de la robotique japonaise. Il a conçu et fabriqué de nombreux robots. Un robot, rappelons-le, est un dispositif alliant mécanique, électronique et informatique (on parle de dispositif mécatronique), capable d'accomplir automatiquement :
  • soit des tâches qui sont généralement dangereuses, pénibles, répétitives ou impossibles pour les humains,
  • soit des tâches plus simples mais en les réalisant mieux que ce que ferait un être humain.
La spécialité du Professeur Hiroshi Ishiguro, les robots humanoïdes (qui ressemblent aux êtres humains), lui a valut une reconnaissance mondiale. 

Geminoïd F est donc un robot humanoïdela copie d’une jolie jeune femme de 20 ans, télécommandée, et recouverte de silicone. Elle reproduit à distance les mimiques faciales et les paroles de celle qui la contrôle. 



le Professeur n'en est pas à sa première expérience. Le premier était le Geminoid H1, un robot homme à son effigie.

Geminoid H1  ufunk.net

Contrairement au premier Geminoid, Geminoid F (F pour femelle), ne possède que 12 servo-moteurs dans le visage (50 pour le H1) et 46 degrés de liberté pour tout le corps.

Elle peut imiter l’original (sourire quand elle sourit) grâce à une caméra vidéo qui interprète les mouvements de l’humain et les retransmet à l’humanoïde par des signaux électriques.



Avez-vous apprécié cet article?

Partagez-le sur Google+ ou sur Facebook




Plusieurs chercheurs, tout comme le professeur Hiroshi Ishiguro, sont à l'oeuvre, pour offrir à l'humanité ces joyaux, des copies humaines aussi vraies que nature, d'hommes et de femmes. Sur la vidéo ci-dessous, vous apercevrez en plus de Geminoid H1 et F, un autre robot humanoïde bâtisé Geminoïd DK , et sur la prochaine vidéo, des ACTROID H et F.











Voici un autre exemple de robot. 

Le robot Actroid-DER, 


C'est un Androïde du nom de Actroid-DER. Il/Elle a été développé pour assurer des fonctions d'accueil du public, et a été présenté à l’Expo Aichi 2005. 


Mais pourquoi fabriquer des robots?

Premièrement, parce qu’il s'agit d'une prouesse technologique et d’ingénierie. honnêtement, les premiers ingénieurs de la robotique, à travers la conception des premiers robots, ont voulu montrer de quoi ils étaient capables, et surpasser leur égo, sans trop se soucier de ce que deviendraient leurs créations. Cependant, chacune des innovations technologiques, a au fil des années, servie à améliorer les spécimens déjà existants, si bien qu'à l'heure actuelle, il nous est pratiquement impossible de savoir le niveau de compétence et d'aptitudes que peut développer la dernière de ces créations.

Appréciez-vous cet article?

Partagez-le sur Google+ ou sur Facebook





La deuxième des raisons invoquées pour la création des robots, c'est bien qu'ils peuvent servir à l'homme, comme le souligne la définition du terme robot plus haut. l'homme pourrait alors faire faire aux robots tout son "sale boulot" à sa place, le rêve longtemps caressé par de nombreux employeurs, l'armée, les proxénètes, brefs, une sorte de Saint Graal dans le domaine de l’esclavage
Les robots sont en effet:

  1. Infatigables
  2. dociles, doux comme des "toutous", même si vous refusez de l'admettre car plusieurs films de fiction vous ont fait croire au contraire. Vous n'avez pas tort pour autant!
  3. programmables à volonté, 
  4. recyclables, pour bien servir l'environnement, au cas contraire, l'on peut s'en débarrasser sans remord, même après plusieurs années d'exploitation (une autre qualité de la race humaine).
Ils peuvent donc être des compagnons de téléprésence, simulant l’expression du visage et les gestes du corps d'un humain qui les contrôlerait à distance. Le terme téléprésence fait référence aux techniques permettant à une personne de donner l'impression d'être présente, ou d'avoir un effet à un endroit autre que son emplacement réel. Son application se retrouve dans le domaine de l'assistance aux personnes âgées, etc. 


Par exemple: Sur la côte ouest du Japon un hôpital a embauché des robots infirmières. Ces robots-speak commandent l’ascenseur via l’internet sans fil. Ils transportent aussi des dossiers et des médicaments. Caméra numérique, radar laser, 38 capteurs infrarouges, des capteurs ultra-sons : avec tout ça ces Hospi mémorisent les visages et ils disposent de sept heures d’autonomie. “Tapez votre code secret, mettez les médicaments dans mon coffre et indiquez moi ma destination”. 



Ces robots ont deux mérites : 
  • d’abord ils permettent de distraire les malades et les enfants; 
  • et ensuite ils transportent les médicaments. 
Ça ne les dérange pas de faire tout le temps la même chose. Le personnel a ainsi plus de temps pour s’occuper des patients et leur parler. Les robots Hospi, employés rentables, polis et infatigables. Pour l’instant dans cet hôpital ils ne sont que deux, financés par le ministère de l’industrie, mais l’hôpital compte en acheter bientôt une vingtaine de plus. A la fin de la journée, ils font le ménage, en évitant les gens et les obstacles.


La population japonaise est la plus vieille du monde, le pays va manquer de main d’œuvre pour s’occuper de ses “vieux”. Mais il ne veut pas faire appel à l’immigration. Le marché robotique le plus porteur est donc l’assistance aux personnes âgées.

Pour se dire au revoir, une dernière vidéo de Géménoïd F! qui est l'heureux élu?




Avez-vous appréciez cet article?

Partagez-le sur Google+ ou sur Facebook



A lire aussi les articles







2 commentaires:

  1. C'est l'arrêt de mort des coureurs de jupons!! Vivement qu'elle donne une bonne correction à ceux là! Merci M. Ishiguro!

    RépondreSupprimer
  2. Tu parles! C'est plutôt leur heure de gloire! Si ces robots sont mis à la vente, vous imaginez les personnalisations que les uns et les autres vont demander? Et comme le constructeur n'en veut que pour son argent, il va en livrer des centaines, aux proxénètes, à des clients en tous genres, vous imaginez un peu? sans compter les applications militaires, dans les services secrets (tueurs à gages, etc.)! Franchement, cette trouvaille me donne froid dans le dos!

    RépondreSupprimer