l'INSECTE FEUILLE, LEAF INSECT OU PHASME FEUILLE



leaf-insects



Il s'agit bien d'un insecte. Cela vous surprend t-il? 


-->



L'INSECTE - FEUILLE OU PHASME - FEUILLE,  ENCORE APPELÉ LEAF - INSECT


Pour connaître davantage ce surprenant insecte, nous vous invitons à le découvrir dans son habitat naturel.



LE PHASME FEUILLE DANS SON HABITAT NATUREL








Le phasme-feuille, peut aussi constituer une attraction, lorsqu'il est élevé en captivité ou comme animal de compagnie. Découvrez cette magnifique vidéo











POUR BIEN CONNAÎTRE L’ESPÈCE

lire ce qui suit (tiré de l’article du forum « papillon-maizerets »

Les phyllies ou « insectes-feuilles » ou « phasmes-feuilles » (« leaf-insects ») appartiennent à l’ordre des Phasmoptères ou Phasmida qui comptent plus de 2 500 espèces. Seulement une trentaine d’espèces de phyllies sont connues à ce jour et elles originent toutes du sud-est asiatique (Bornéo, Chine, Indes, Sri Lanka, Java, Malaisie, Singapoure, Sumatra) jusque dans le nord-ouest de l’Australie. Toutes les autres espèces de cet ordre sont des « insectes-bâtons » ou « phasmes ».

Le nom générique « phasme » est dérivé du mot latin « phasma » qui signifie « fantôme » ou « apparition ». Ce nom fut probablement donné en raison du camouflage important de ces insectes avec leur environnement. Lorsqu’ils se mettent soudainement à bouger, c’est un peu comme si un esprit avait soudainement donné vie à un objet inanimé.

Toutes les phyllies sont herbivores et se nourrissent du feuillage de différentes plantes, mais principalement de goyave, et en élevage de framboisier, de ronce, de rosier, de viorne et de chêne. Leur activité est principalement nocturne.


Bien que les deux sexes aient des ailes, ils diffèrent de la façon suivante : si la première paire d’ailes est réduite chez le mâle, la seconde paire est longue et membraneuse et procure à ceux-ci une excellente capacité de vol. C’est l’inverse chez les femelles où la seconde paire est réduite et la première paire développée. Toutefois, celle-ci est épaissie, plutôt que membraneuse, et ne leur permet donc pas de voler. Les mâles se distinguent aussi par des antennes beaucoup plus longues que celles des femelles.

Tout comme chez certains autres insectes et arthropodes, les phyllies sont parthénogénétiques, ce qui signifie que les femelles peuvent se reproduire sans accouplement avec un mâle. Elles produiront cependant des œufs qui n’engendreront que des femelles. Leurs œufs ressemblent à des graines de plantes au premier coup d’œil et requièrent environ 5 à 6 mois d’incubation. Il est souvent plus facile de distinguer les espèces à partir de la forme de leurs œufs qu’à partir des individus adultes tellement plusieurs espèces sont très similaires. En général, le stade adulte est atteint au bout de 5 à 7 mois de croissance larvaire et dure de 4 à 7 mois.

Ces insectes requièrent un niveau d’humidité relativement élevé. De plus, elles semblent être très sensibles au stress lié aux manipulations fréquentes. Il faut donc éviter autant que possible de les toucher, et surtout de les décrocher de force. Pour les changer de feuille ou de support, il est préférable de les pousser avec le doigt afin de les inciter à se déplacer d'elles-mêmes.



insectefeuille
photo par: Joannie McLeod




Ajoutez-y un petit commentaire !!!!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire